Les journées activités & diabétologie

L'ADJB et la clinique le Noirmont organise
Les journées activités & diabétologie

Lors de la première journée consacrée à ces thématiques, nous avons accepté le principe de participer à deux journées afin de suivre un « programme spécial ADJB » proposé par  l’équipe de diabétologie de la clinique.

Les dates retenues sont les vendredis 13 et 30 août. Les buts de ces journées consistent à évaluer puis pratiquer une activité physique adaptée, à revisiter les concepts de l’alimentation équilibrée  et à échanger nos expériences autour d’une table (presque) ronde.

Les personnes qui nous ont accompagnés sont M. Yves Monnerat, infirmier en diabétologie, Mmes Florine Riesen Christen et Lidia Rossel, diététiciennes, ainsi que deux maîtres de sport  Mme Brigitte Girardin et  M. Jean Zahnd.

La première journée a débuté par une information sur les matières grasses conduite par Florine Riesen Christen, suivie d'une table ronde avec  conversation MAP ayant pour sujet  « vivre avec le diabète » avec Yves Monnerat.

Après un repas en commun, notre groupe ADJB a participé à deux tests d’évaluation physique : une marche de 6 minutes et 20 minutes de vélo d’appartement, tous deux accompagnés par une surveillance de la fréquence cardiaque et une évaluation de notre perception de l’effort.  Ceci a permis d’identifier notre capacité physique et  de nous intégrer aux différents groupes de  marche ou d’activités en salle pour la journée du 30 août.

La seconde journée a commencé par un atelier sur le diabète et l’alimentation proposé par Lidia Rossel, suivie d'une table ronde consacrée aux soins et à la prévention du  pied diabétique animée par Yves  Monnerat.
Suite au repas, une partie du groupe est parti en excursion. Emmenés en bus jusqu’à l'étang de la Gruère,  nous avons  ensuite marché 2 heures à travers les pâturages des Franches Montagnes.

Pendant l’excursion,  Jean Zahnd nous a dispensés des informations sur la botanique, la géologie et l’histoire passionnante de cette magnifique région du Jura. Le bus nous a retrouvés au lieu-dit les Chènevières et nous avons terminé la journée à la cafeteria de la clinique par une discussion sur l'intérêt et l'utilité de telles journées.

Une des participantes ne pouvant participer à la marche s’est vu proposer deux activités adaptées à sa condition physique,  soit une séance d’exercice de renforcement  et  20 minutes de vélo d’appartement.

Les participants ont été unanimes.
De telles journées sont vraiment enrichissantes au niveau des échanges entre les participants, de la redécouverte de nos connaissance et du plaisir à pratiquer des activités.
Je regrette néanmoins que davantage de membres de l’ADJB n’aient pas été présents. En effet, sur les 4 dates proposées 2 non pas été validées par manque de participants.
Claude Weyermann.
 
Article en PDF (1.2 mb)

Vers le haut